URGENT | Pétition pour les Professionnels de l'Accueil à Domicile

Professionnels de l’Accueil à Domicile, vous êtes au front dans la lutte contre le COVID !
Soutenez les demandes adressées au Président de la République
Signez aujourd’hui la pétition - Faites la circuler autour de vous (éléments sur l'écran final)

Merci de vous êtes connecté.e.

Suite aux remontées terrain des professionnels, et en particulier celles de l’enquête du 10 avril, nos 3 organisations représentantes de professionnels de l’accueil à domicile assistants/accueillants familiaux et maternels ont établi des demandes précises de mesures et sont en lien avec les pouvoirs publics afin de les obtenir. 

C'est maintenant qu'il faut agir pour obtenir votre protection et des gratifications compensatoire de votre travail !  
Vous assurez sans faille depuis le début du confinement vos missions auprès des enfants, jeunes majeurs et personnes en situation d'handicap ou dépendance, qui vous sont confiés : jamais vos professions ne sont citées, reconnues pour le service rendu et leurs difficultés.

Nous sollicitons donc maintenant le Président de la République et nous demandons au Gouvernement qu’il prenne par ordonnance les décisions ci-dessous, pour que tous les professionnels de l’accueil à domicile qui assurent aujourd’hui un service essentiel pour la société soient mieux protégés et gratifiés, et ce, de manière uniforme sur le territoire national. 
En effet, depuis le 16 mars 2020, date du confinement, les professionnels de l’accueil à domicile sont eux aussi au front dans la lutte contre le COVID 19.

Depuis le 16 mars, la tâche des ASSISTANTS ET ACCUEILLANTS FAMILIAUX (50 000 en France) est immense, sans répit, 24h/24 et 7 jours/7, ils sont SEULS, et à toutes les places : éducateur, enseignant, infirmière, psychologue, médiateur...et SEULS avec la totalité des enfants/personnes confiés, sans avoir accès au matériel de protection, sans être reconnus comme étant des professionnels exposés au risque, et sans pouvoir faire reconnaître leur atteinte par le virus en maladie professionnelle.

Depuis le 16 mars, les ASSISTANT.ES MATERNEL.LES (400 000 en France) sont à leurs postes pour accuellir les enfants de ceux qui doivent travailler ou ne peuvent les garder, et sont les SEUL.ES à devoir répondre, au motif de la solidarité nationale, aux besoins d’accueil des jeunes enfants tandis que les crèches des services publics et privés demeurent en très large majorité fermées.

Nous faisons face jusqu’à présent à cette crise sanitaire exceptionnelle sans faillir à notre mission. Alors, lorsque nous entendons l’annonce d’une prime gratifiant les salariés qui auront été en première ligne durant cette crise sanitaire sans que jamais nous ne soyons évoqués, la colère et l’amertume montent parmi nos rangs.

Nous vous demandons donc de considérer la position spécifique et tous les efforts faits par les Professionnels de l’Accueil à Domicile dans la lutte contre le COVID 19.

Dans cette période de confinement, nous attendons et demandons aux pouvoirs publics  :

1. Pour TOUS les assistants/accueillants familiaux et maternels ayant assuré l’accueil des enfants et jeunes durant la période de confinement : 

  • Le versement d’une prime de 1000 € 
  • Une mesure de protection de l État vis-à-vis de la responsabilité pénale des assistants/accueillants familiaux et maternels  et des membres de leurs famille
  • Des mesures de protection sociale nationale garantie pour couvrir les professionnels assistant/accueillant familial et maternel et les membres de leurs familles en cas de contamination, de décès ou de séquelles liées au COVID 19
  • L’accès à la qualification de maladie professionnelle (public et privé) et la prise en charge des conséquences subséquentes.
  • L’accès aux tests - masques et matériels de protection
  • Des mesures de prévention sur les risques psychosociaux inhérents à la situation de confinement.

 2. Et pour TOUS les assistants/accueillants familiaux de droit public ou privé.

  • L’attribution nationale de 3h SMIC / jour / enfant / personne confié
  • L’attribution nationale de 2 Minimum Garanti / jour / enfant
  • 15 jours supplémentaires de congés payés
  • Des garanties de protection et d’assurance (public et privé) contre les risques subséquents et collatéraux des crises des jeunes et/ou personnes majeures confiés.

Organisations initiatrices de la pétition, et interlocutrices du secrétaire d'état à l'enfance Adrien TAQUET 
Marie Noëlle PETITGAS - Présidence ANAMAAF
Annick MOINE - Présidente FNAF
Evelyne ARNAUD - Chargée de mission SAF

Organisations partenaires ayant donné leur accord de soutien à la démarche auprès du Président de la République :  Toutes les associations partenaires de l'ANAMAAF et de la FNAF - UDAAFAM 44 - Le collectif MAM 44 - Confédération des SYNDICATS d'Assistants FAMILIAUX CSAFAM des DOM-TOM - AFAAM 52 Haute-marne - AAD d'Ardèche - Amicale des Familles d'Accueil&Personnes Hébergées de Gironde - Association le Clos des Mômes d'Isère - ADAMAF 41 Loir-et-cher - Association A ssistantes maternelles BAMBINO en Vendée - Mam le monde des tout-petits dans l'Yonne - ... 

  En tant que professionnel.le ou personne concernée par l'Accueil à Domicile,

Cochez  la case de votre choix et n'oubliez pas d'enregistrer en bas de cet unique écran !

Vous êtes ...

Vous pouvez faire tout commentaire à propos de votre choix "Pétition", ou sur la situation de la profession, ou de modifications éventuelles des mesures demandées ...c'est à vous :

Pour que nous puissions savoir si la pétition couvre toute la France, merci d"indiquer votre département ...

Pour donner du poids à la pétition, et vous tenir au courant, indiquez un e-mail :

Protection des données personnelles : les emails ne seront utilisés qu'aux fins de garantir la crédibilité de la pétition et/ou pour vous tenir au courant des suites des actions.